Menu

Saint-Maur encadre l’implantation de logements sociaux et défend un urbanisme à taille humaine

Logement social à Saint-MaurPar Sylvain Berrios – Une pression sans précédent s’exerce sur la ville de Saint-Maur pour une densification rapide et massive :

– Le Conseil général et le Conseil régional souhaitent porter le taux de logement social dans chaque ville d’Ile-de-France à 30% (soit pour Saint-Maur la construction massive 9 000 logements) ;

-L’un des objectifs prioritaire de la Société du Grand Paris est la réalisation de 70 000 logements par an ;

– Par la loi, le pouvoir des préfets pour contraindre les communes à densifier s’est considérablement accru, avec des amendes très fortes et la possibilité de se substituer aux communes en matière d’aménagement.

C’est dans ce contexte que le Conseil municipal a choisi d’encadrer l’implantation de logements sociaux via un contrat de mixité sociale afin de continuer à maîtriser son urbanisme. L’objectif est de répondre aux besoins des saint-mauriens (étudiants, jeunes ménages, primo-accédants, personnel communal, personnes âgées) et de nous prémunir des dispositions les plus coercitives de la loi.

Le contrat de mixité sociale propose :

– De maintenir notre Plan d’Occupation des Sols en incluant des adaptations spécifiques pour permettre la réalisation de projets d’aménagement qui s’inscrivent dans une démarche de développement durable

– De conforter le rôle de la Société Aménagement Immobilière de Saint-Maur comme principal opérateur municipal de logements sociaux

– D’inclure des mesures pour favoriser l’accession sociale à la propriété pour les primo accédants saint-mauriens

– D’utiliser l’amende dite « Gayssot » pour financer la création ou la réhabilitation de logements sociaux

– De lutter contre le logement insalubre en proposant aux propriétaires des aides financières spécifiques d’amélioration de l’habitat

– De renforcer la veille foncière et l’exercice du droit de préemption qui pourra être confié à la SAIEM pour permettre d’accélérer les projets et éviter les frais de gestion redondants.

L’ensemble de ces dispositions permettent à la ville de Saint-Maur de continuer à développer un urbanisme à taille humaine et de se préserver des sanctions les plus dangereuses pour notre cadre de vie prévue par loi.

Articles similaires

10 ans de jumelage avec Ramat Ha-sharon

Par Sylvain BERRIOS – Sur l’invitation du Maire de Ramat Ha-sharon, Avi Gruber, je me suis rendu au Nord de Tel-Aviv pour célébrer les 10 ans du jumelage et témoigner directement des liens qui unissent nos deux communes.

Big Jump 2019

Par Sylvain BERRIOS – Cette année, la Marne n’a jamais été aussi propre et aussi chaude! A cette occasion, nous avons installé pour la première fois une « piscine naturelle » dans notre rivière. Quand l’esprit du beach est de retour dans notre… Lire l’article

NOUVEAU : DÉCOUVREZ LE PARCATOUTOU !

Par Sylvain BERRIOS – Inauguré ce Mercredi 3 Juillet , le Parcatoutou est un espace d’exercice et de détente canin de 400 m2. Situé sur la place du 8 mai 1945, en face du bureau de Poste de l’avenue Foch, ce… Lire l’article