Menu

Le gouvernement décide de mépriser les ostéopathes

berriososthéopathePar Sylvain Berrios – L’article 25 du projet de loi de modernisation de notre système de santé omet d’y intégrer les ostéopathes. Ces derniers se trouvent ainsi dans une situation d’insécurité juridique liée à une impossibilité de communiquer avec les différentes professions de santé et entraînant, de facto, une absence totale de collaboration. Et pourtant, cette pratique thérapeutique est fort plébiscitée et appréciée par les Français pour ses bienfaits de qualité. Elle représente également une alternative notable et fiable à la consommation de médicaments. Près d’un Français sur deux a consulté un ostéopathe au cours de l’année 2014.

Actuellement, sous peine de sanction pénale, la législation en vigueur ne permet pas qu’un ostéopathe transmette directement les informations de son patient aux établissements et aux professionnels du monde de la santé. Inversement, ces derniers ne peuvent pas communiquer une quelconque information concernant un de leurs patients à un ostéopathe. Ainsi, j’ai déposé trois amendements (voir les amendements) demandant l’établissement légale d’une libre communication entre les deux parties ci-présentées afin d’assurer la qualité de la prise en charge des patients.

Articles similaires

Facebook Live ce soir pour un Facebook Live à partir de 19h

Par Sylvain BERRIOS – Rendez-vous ce soir sur la page Facebook de la Ville pour un Facebook Live à partir de 19h. Je répondrai à vos questions en direct jusqu’à 20h.

Square des arts

Par Sylvain BERRIOS – « Square des Arts » a pris place dans les jardins de la villa Médicis. Avant des travaux importants de rénovation, les artistes ont pris possession des lieux. Peintures, sculptures, Ateliers d’Art, élèves du Conservatoire à Rayonnement… Lire l’article

Facebook Live : Lundi 4 Octobre à 19h

Par Sylvain BERRIOS – Je réponds à vos questions en direct sur la page Facebook de la Ville le Lundi 4 Octobre de 19h à 20h.