La ville de Saint-Maur souhaite que la vente du muguet le 1er mai bénéficie d’abord aux commerçants, aux bénévoles associatifs et aux particuliers et non aux semi-professionnels | Sylvain Berrios
Menu

La ville de Saint-Maur souhaite que la vente du muguet le 1er mai bénéficie d’abord aux commerçants, aux bénévoles associatifs et aux particuliers et non aux semi-professionnels

muguetLe maire de Saint-Maur a signé un arrêté visant à autoriser la vente de muguet le 1er mai à l’exception des semi-professionnels. Il s’agit de protéger les commerçants d’une concurrence déloyale et de permettre aux bénévoles des associations de bénéficier de ce jour festif. Les semi-professionnels qui s’approvisionnent à Rungis viennent d’une part concurrencer déloyalement les commerçants, mais d’autre part occuper massivement la voie publique empêchant les bénévoles associatifs de vendre le muguet.

Le 1er mai doit rester un moment amical et d’échange, dans le respect de l’activité de chacun et non pas une foire d’empoigne purement commerciale.

Articles similaires

Tous aux cinémas de Saint-Maur !

Par Sylvain BERRIOS – Avec la reprise du cinéma les 4 Delta, la Ville enrichit une offre cinématographique ambitieuse en faisant le choix de gérer désormais, de manière mutualisée, deux cinémas de quartier aux profils complémentaires, le Lido et le… Lire l’article

Plan canicule

Par Sylvain BERRIOS – Dans le cadre de son plan de prévention « canicule », la Ville recense les personnes de plus de 65 ans fragiles et isolées (ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail) n’ayant pas de famille, ni d’amis… Lire l’article

Bravo et Merci les Bleus !

Par Sylvain BERRIOS – Hier, place de l’Hôtel de Ville, vous étiez des milliers à soutenir l’équipe de France devant l’écran géant. Nous avons vibré tout au long de ce match à l’issue duquel les Bleus ont gagné une deuxième étoile de… Lire l’article