Menu

La fédération française d’escrime humilie les escrimeuses françaises

Coupe du monde d'escrimeEn décidant de renoncer à l’organisation à Saint-Maur de la seule épreuve de coupe du monde d’épée féminine française, la fédération française d’escrime humilie les escrimeuses françaises qui ont pourtant largement contribué au rayonnement du sport français lors des jeux Olympiques, championnats du Monde et d’Europe depuis 1996, avec notamment Laura Flessel. Cette dernière aura d’ailleurs tenu à saluer sur le podium, lors de l’ultime épreuve ce samedi 20 février, l’épreuve Saint-Maurienne qui a accompagné l’épée féminine et celle que l’on surnomme « la guêpe » dans leur ascension vers les sommets. Le président de la fédération a préféré quitté l’épreuve plutôt que d’affronter la colère de ceux qui aiment l’épée féminine.

Cette décision aberrante de la fédération française d’escrime laisse beaucoup d’amertume du côté de la municipalité et de la VGA Saint-Maur. D’une part parce que cette épreuve de coupe du Monde était entièrement organisée et financée, sans aucun concours fédéral, par des bénévoles et la municipalité. Ce dynamisme jamais démenti depuis 22 ans est le fruit de la conjugaison des talents de nombreuses personnes qui ont tout donné à cette épreuve sans rien en attendre en retour. D’autre part, cette attitude désinvolte de la fédération française d’escrime qui fait téléphoner à la présidente de la VGA escrime quelques heures seulement avant le début de la finale de la coupe du monde d’escrime de Saint-Maur pour annoncer sa décision de supprimer toute épreuve d’épée féminine est pitoyable. Cette épreuve, la ville de Saint-Maur, la VGA Saint-Maur, les bénévoles l’ont offert à la fédération française d’escrime pendant 22 ans. Elle ne la méritait pas.

Articles similaires

Commémoration de la Journée nationale de la déportation

Par Sylvain BERRIOS – Aujourd’hui se déroulait la journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation. Face à l’ignominie n’oublions pas et ne soyons pas faibles.

J’ai choisi de soutenir Valérie Pécresse

Par Sylvain BERRIOS – J’ai fait ce choix très tôt, lors de la primaire d’union de la droite et du centre, en accueillant Valérie Pécresse à Saint-Maur. Aujourd’hui, à quelques jours du 1er tour, mon choix n’a pas varié. Il s’agit… Lire l’article

« Du foin dans les bottes » à la Ferme pédagogique

Par Sylvain BERRIOS – Ce matin installation de la ferme pédagogique au square de l’Abbaye. Pendant 5 semaines nous accueillerons les enfants de nos écoles et le week-end les familles. Ateliers fabrication de beurre et contact avec les oies, poules, canards,… Lire l’article