Menu

Un Etat d’urgence en trompe-l’œil

Un Etat d’urgence en trompe-l’œil

Par Sylvain Berrios – Suite aux attentats islamistes du 13 novembre 2015 au Bataclan et au stade de France, le Parlement a adopté, sur proposition du gouvernement, une loi relative à l’état d’urgence prorogée le 26 novembre 2015, puis le 26 février 2016.

Le principe de l’état d’urgence, nécessaire pour faire face aux menaces terroristes et mieux coordonner les actions des services de sécurité et de justice, avait recueilli un très large consensus. Néanmoins, certaines mesures avaient fait l’objet de débats parfois virulents telles que les modalités d’assignation à résidence trop laxistes ou le refus du recours rapide et fréquent au bracelet électronique sans l’accord ou la demande expresse de l’individu concerné.

Plus de 6 mois après la mise en place de l’état d’urgence, les Français peuvent légitimement se demander : En quoi consistent vraiment les dispositions gouvernementales ? Les réseaux djihadistes sont-ils démantelés ? Les réseaux financiers ont-ils été mis à jour ? Les organisations de trafics de drogues et d’armes qui sous-tendent les actions terroristes ont-elles été appréhendées ? Les leaders islamistes ont-ils été identifiés et font-ils l’objet d’une surveillance particulière ? A la veille de l’Euro de football, de la mise en place d’une fan zone au cœur de Paris pouvant accueillir plus de 120 000 personnes sous la tour Eiffel, les risques sont-ils maîtrisés ? Avec la violence constatée dans les manifestations sociales autorisées -et donc officielles-, la sécurité est-elle assurée ?

Ces questions sont aujourd’hui sans réponses. Il convient même de s’interroger si une réponse positive existe ?

Pourtant, le gouvernement propose une prorogation allégée de l’état d’urgence, puisque celui-ci n’autorise plus les perquisitions administratives, moyen pourtant utile pour recueillir les renseignements nécessaires à la lutte contre le terrorisme.

Dès lors, on peut craindre que cet état d’urgence, vidé de sa substance la plus pertinente, ne soit qu’un trompe-l’œil.

Articles similaires

Avant-première de Champagne !

Par Sylvain BERRIOS – Salle pleine au cinéma municipal les 4 Delta pour l’avant première de Champagne! Toute l’équipe du film sera là pour rencontrer les spectateurs : Nicolas Vanier, Elsa Zylberstein, François Xavier Demaison, Éric Elmosino et Stéphane De Groodt.

Conseil municipal

Par Sylvain BERRIOS – Ce soir Conseil municipal à 19h, retransmis en direct sur saint-maur.com, sur la page Facebook de la ville et sur YouTube. Au menu la demande d’autorisation préfectorale de baignade dans la Marne, le soutien à l’association «… Lire l’article

1ère édition du festival Scène et Jardin

Par Sylvain BERRIOS – Les élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) et son directeur Bruno Mantovani mettent toute leur passion pour ce 1er festival. Partout venez écouter et découvrir les talents de nos musiciens. Rappelons que le CRR est un… Lire l’article