Conseil général: des frais de propagande aux frais des contribuables | Sylvain Berrios
Menu

Conseil général: des frais de propagande aux frais des contribuables

Conseil généralLors de la commission permanente du Conseil général le lundi 6 septembre, Sylvain Berrios et les élus UMP ont refusé de voter les délibérations relatives aux actions de communication du Conseil général.
En effet, sous couvert de s’adresser aux familles ou dans le cadre d’action de solidarité, Christian Favier n’hésite pas à utiliser les moyens départementaux pour asséner une propagande anti-gouvernementale et faire peur aux Val-de-Marnais. C’est ainsi que dans des lettres envoyées aux parents de collégiens, il indique que le département va devoir abandonner son action sociale, son action scolaire, son action envers les jeunes à cause de la politique du gouvernement.
Les dépenses de communication du Conseil général représentent l’équivalent de plus de 300 places de crèches en fonctionnement. Il nous a semblé que dans un contexte difficile, cet argent pourrait être utilement dépensé à autre chose telle que les crèches ou encore l’aide aux enfants en situation de handicap dans les écoles primaires qui a été supprimée par la majorité départementale de gauche.
Alors que les impôts départementaux explosent, Sylvain Berrios a rappelé que ces dépenses de propagande étaient choquantes et indécentes.
(le 8 septembre 2009)

Articles similaires

Tous aux cinémas de Saint-Maur !

Par Sylvain BERRIOS – Avec la reprise du cinéma les 4 Delta, la Ville enrichit une offre cinématographique ambitieuse en faisant le choix de gérer désormais, de manière mutualisée, deux cinémas de quartier aux profils complémentaires, le Lido et le… Lire l’article

Plan canicule

Par Sylvain BERRIOS – Dans le cadre de son plan de prévention « canicule », la Ville recense les personnes de plus de 65 ans fragiles et isolées (ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail) n’ayant pas de famille, ni d’amis… Lire l’article

Bravo et Merci les Bleus !

Par Sylvain BERRIOS – Hier, place de l’Hôtel de Ville, vous étiez des milliers à soutenir l’équipe de France devant l’écran géant. Nous avons vibré tout au long de ce match à l’issue duquel les Bleus ont gagné une deuxième étoile de… Lire l’article