Menu

Conseil général: des frais de propagande aux frais des contribuables

Conseil généralLors de la commission permanente du Conseil général le lundi 6 septembre, Sylvain Berrios et les élus UMP ont refusé de voter les délibérations relatives aux actions de communication du Conseil général.
En effet, sous couvert de s’adresser aux familles ou dans le cadre d’action de solidarité, Christian Favier n’hésite pas à utiliser les moyens départementaux pour asséner une propagande anti-gouvernementale et faire peur aux Val-de-Marnais. C’est ainsi que dans des lettres envoyées aux parents de collégiens, il indique que le département va devoir abandonner son action sociale, son action scolaire, son action envers les jeunes à cause de la politique du gouvernement.
Les dépenses de communication du Conseil général représentent l’équivalent de plus de 300 places de crèches en fonctionnement. Il nous a semblé que dans un contexte difficile, cet argent pourrait être utilement dépensé à autre chose telle que les crèches ou encore l’aide aux enfants en situation de handicap dans les écoles primaires qui a été supprimée par la majorité départementale de gauche.
Alors que les impôts départementaux explosent, Sylvain Berrios a rappelé que ces dépenses de propagande étaient choquantes et indécentes.
(le 8 septembre 2009)

Articles similaires

10 ans de jumelage avec Ramat Ha-sharon

Par Sylvain BERRIOS – Sur l’invitation du Maire de Ramat Ha-sharon, Avi Gruber, je me suis rendu au Nord de Tel-Aviv pour célébrer les 10 ans du jumelage et témoigner directement des liens qui unissent nos deux communes.

Big Jump 2019

Par Sylvain BERRIOS – Cette année, la Marne n’a jamais été aussi propre et aussi chaude! A cette occasion, nous avons installé pour la première fois une « piscine naturelle » dans notre rivière. Quand l’esprit du beach est de retour dans notre… Lire l’article

NOUVEAU : DÉCOUVREZ LE PARCATOUTOU !

Par Sylvain BERRIOS – Inauguré ce Mercredi 3 Juillet , le Parcatoutou est un espace d’exercice et de détente canin de 400 m2. Situé sur la place du 8 mai 1945, en face du bureau de Poste de l’avenue Foch, ce… Lire l’article