Menu

Sylvain Berrios demande au Premier ministre de respecter le principe constitutionnel de libre administration des communes

BerriosQAGPar Sylvain Berrios – Lors de la séance des Questions au Gouvernement du mercredi 19 février 2014, j’ai interpellé le Premier Ministre pour lui demander de respecter le principe constitutionnel d’autonomie et de libre administration des communes et de renoncer à l’augmentation autoritaire des impôts locaux (taxe foncière et taxe d’habitation).

En effet, les communes n’ont pas vocation à être le percepteur d’un État incapable de se réformer, ni le porte-monnaie d’un Gouvernement dépensier incapable de maîtriser son budget (voir mon intervention).

Articles similaires

NOUVEAU : DÉCOUVREZ LE PARCATOUTOU !

Par Sylvain BERRIOS – Inauguré ce Mercredi 3 Juillet , le Parcatoutou est un espace d’exercice et de détente canin de 400 m2. Situé sur la place du 8 mai 1945, en face du bureau de Poste de l’avenue Foch, ce… Lire l’article

FINANCES COMMUNALES : LE PREMIER MINISTRE SALUE LA GESTION MUNICIPALE

Par Sylvain BERRIOS – Le 28 juin 2018, Saint-Maur était l’une des quatre villes du Val-de-Marne à choisir de signer un contrat financier avec l’Etat visant à maîtriser ses dépenses de fonctionnement. Une trajectoire vertueuse déjà engagée par la commune depuis… Lire l’article

Inauguration de la maison de santé pluriprofessionnelle universitaire

Par Sylvain BERRIOS – Projet porté par un groupe de médecins saint-mauriens à proximité d’un quartier prioritaire et soutenu par la Ville de Saint-Maur depuis le début en accordant une garantie d’emprunt et une subvention d’équipements à l’OPH pour la… Lire l’article