Menu

Dispositif LAPI : une sécurité de qualité pour Saint-Maur

CAMERADEVIDEOPROTECTIONPar Sylvain Berrios – La lecture automatisée de plaques d’immatriculation (LAPI) est une méthode de surveillance qui utilise la technique de la reconnaissance optique de caractères sur des images pour lire les plaques d’immatriculation de véhicules. Le système permet notamment de prévenir et de réprimer les infractions de vol et de recel de véhicules volés, des infractions de contrebande, d’importation ou d’exportation commises en bande organisée.

L’intérêt pour les communes, lorsqu’il y a un problème de sécurité publique comme des cambriolages ou des braquages, l’identification des véhicules facilitera les enquêtes et les poursuites des criminelles.

Toutefois, le système LAPI ne peut pas être utilisé à cause d’une législation restrictive qui le réserve seuls aux services de police, de gendarmerie et de douanes. Pourtant, il serait fort utile aux polices locales dans la collecte d’informations et en intervenant quasiment en temps réel.

A Saint-Maur, la police nationale a constaté en 2014 1485 faits, dont beaucoup de cambriolages et de destructions. Face à ce constat, je souhaite protéger et améliorer la situation en renforçant les moyens opérationnels reposant principalement sur notre Police municipale par le dispositif LAPI et en développant un programme de vidéoprotection sur l’ensemble de la commune (Voir le programme de vidéoprotection). Après avoir remis en état de fonctionnement les 53 caméras existantes, 26 nouvelles caméras seront déployées au cours du premier semestre. Une deuxième phase est programmée au cours du second semestre 2015 pour atteindre le nombre de 160 caméras. L’ensemble du territoire sera ainsi couvert (grands axes de circulation, secteurs scolaires, pénétrantes, ponts et bords de Marne). En outre, un nouveau centre de supervision urbain sera installé afin de faciliter la réception et l’exploitation des images. La protection des Saint-Mauriens est une priorité et l’année 2015 sera celle du renforcement de la sécurité.

A cet effet, en tant que député j’ai cosigné une proposition de loi visant à étendre à la police municipale la lecture automatisée des plaques d’immatriculation (voir la proposition de loi) et j’ai déposé auprès du ministre de l’intérieur une question pour connaître ses intentions pour rendre le dispositif LAPI accessible aux communes (voir la question au ministre).

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article