Menu

Saint-Maur, le choix d’une vie

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives.
Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014.

J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction du cumul des
mandats.

C’était un engagement. Il repose sur la conviction que le Parlement doit travailler autrement, il ne
doit plus être la parenthèse parisienne de la classe politique, ni le prétexte au cumul d’indemnités.
Les parlementaires doivent trouver de la sérénité et de la profondeur dans les débats, et du temps
dans la réflexion. Ecrire la loi ou défendre des amendements à quatre heures du matin devant une
poignée de députés a quelque chose de surréaliste.

Pourtant, il existe une complémentarité forte entre les deux mandats que j’exerce encore pour
quelques semaines : l’expérience d’un exécutif local éclaire le travail législatif, et mon travail
parlementaire a apporté beaucoup à la commune. De ce point de vue, l’interdiction absolue pour
un parlementaire de s’impliquer dans un exécutif local est probablement excessive.

Pour ma part, j’ai fait le choix de me consacrer à Saint-Maur. C’est un choix intime, le choix
d’une vie.


Ce choix est fait de longue date et je l’ai annoncé il y a déjà près de 5 ans. Beaucoup ont pensé
qu’il s’agissait d’une posture et non d’une décision.

En décembre 2012, j’ai été élu dans un contexte municipal : je me suis opposé à l’action du
Député-Maire de l’époque qui n’avait pas pris la mesure de la situation financière, refusait
d’anticiper les changements qui menaçaient notre cadre de vie et notre urbanisme, et surtout
faisait preuve d’une éthique contestable. C’est la raison principale de ma candidature aux
élections législatives de 2012. J’ai également indiqué à cette occasion que je voterais la loi sur le
non-cumul des mandats.

En mars 2014, lors de la campagne municipale, j’ai pris l’engagement de me consacrer à Saint-
Maur et de n’être candidat à aucune élection intermédiaire.

Je suis heureux et fier de porter haut les couleurs de notre commune, avec mon équipe municipale
que je remercie de son soutien. Je suis déterminé à poursuivre le travail accompli. Je me suis
efforcé d’appliquer une méthode de travail qui repose sur une écoute et une présence attentives,
une disponibilité de chaque instant, du pragmatisme dans l’action… et le respect des
engagements pris.

Ma responsabilité est aussi de m’assurer que Saint-Maur soit capable de faire entendre sa
voix et ses choix.

J’ai donc besoin d’un relais efficace à l’Assemblée Nationale, capable de s’imposer rapidement,
avec qui je puisse travailler en confiance et qui s’inscrive dans ma famille politique de la droite et
du centre.

C’est pourquoi je soutiens la candidature d’André KASPI.

Homme d’expérience, Professeur Emérite à la Sorbonne, unanimement reconnu pour son
expertise des relations internationales, Maire-Adjoint de Saint-Maur en charge de la Culture,
André KASPI a ma confiance, le respect de tous, et le soutien de la majorité municipale. Il sera le
candidat du Rassemblement.

Ma foi dans l’engagement public est intacte.

Plus que jamais les élections législatives seront décisives pour l’avenir de notre pays. Je vous
invite à vous mobiliser les dimanches 11 et 18 juin et à vous rassembler autour de la candidature
d’André KASPI.

Fidèlement,

Sylvain BERRIOS

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article