Menu

1 an de travail au service de Saint-Maur

1 an de travail au service de Saint-Maur

 

Par Sylvain Berrios Il y a un an, les saint-mauriens portaient leurs suffrages sur la liste « Saint-Maur Notre Choix » aux élections municipales. Ils m’accordaient leur confiance et, dans le même temps, l’immense honneur de présider aux destinées de notre commune.

Très vite, nous nous sommes mis au travail, avec le double souci de lancer rapidement les réformes trop longtemps différées, et d’engager notre ville dans une dynamique à l’horizon de 20 ou 30 ans.

Un an après, de nombreux engagements pris dans notre programme ont d’ores et déjà été tenus : sécurité et propreté dans l’espace public, protection environnementale, réduction des dépenses de fonctionnement, renégociation de la dette, mise en chantier d’un PLU respectueux de notre urbanisme à taille humaine, vie de quartier, offre périscolaire…

Tous les chantiers que nous avions annoncés ont été ouverts dans les mois qui ont suivi l’élection et, pour nombre d’entre eux, ont déjà fait l’objet de votes en conseil municipal et d’une mise en œuvre concrète, avec le concours de l’administration.

J’ai veillé à ce que les élus de la majorité restent très présents sur le terrain, à l’écoute de vos attentes, de vos observations ou de vos critiques. Réunions publiques, permanences sur les marchés, mais aussi contact facilité en mairie : vos élus sont allés à votre rencontre pour vous expliquer les réformes conduites.

Je m’étais engagé à rendre compte de mon action, à vous expliquer les projets engagés et ceux pour lesquels il nous faudrait encore travailler. C’est l’objet de ce document.

La deuxième année du mandat va s’ouvrir avec des contraintes budgétaires toujours extrêmement fortes, renforcées par le désengagement de l’Etat et le poids de l’amende SRU sur le logement social – qui grève notre budget, malgré les efforts mis en œuvre.

Dans quelques mois, Saint-Maur fera partie d’un conseil de territoire, dans lequel il nous appartiendra de faire entendre la voix de la commune, avec le souci de préserver notre identité et de poser les jalons d’une dynamique de projets intercommunaux.

Les études préalables au chantier du Grand Paris Express vont débuter, avec à la clé un nœud de transports et d’activité économique en entrée de Ville. Enfin, les grands projets d’aménagement (ZAC des Facultés, promenade de la Pie, aménagement du parvis de La Varenne) vont démarrer.

«Saint-Maur est notre choix, et ces défis, nous sommes décidés à les relever ensemble. Avec audace et responsabilité », écrivais-je il y a un an. Plus que jamais, ensemble, préparons l’avenir!

Pour découvrir le bilan des 1 an de travail au service de Saint-Maur, cliquez ici.

Share

Articles similaires

Officialisation du nouveau Conseil Municipal des Enfants

Par Sylvain BERRIOS – Ce mardi 17 octobre, les nouveaux élus du Conseil Municipal des Enfants ont pris leurs fonctions lors de la cérémonie d’officialisation à l’Hôtel de Ville. Le Conseil Municipal des Enfants est une assemblée de 40 enfants… Lire l’article

La ville de Saint-Maur victime d’une escroquerie

Par Sylvain Berrios – Parmi les objectifs de la majorité municipale, celui de la maîtrise des finances et de la dépense publique en est un essentiel. En même temps que la détoxification de la dette, une recherche d’économies permanentes a été… Lire l’article

Rimini et Hameln : un demi siècle de jumelage avec Saint-Maur

Par Sylvain BERRIOS – Les jumelles italienne et allemande de Saint-Maur ont envoyé leurs délégations ce week-end pour renforcer les liens qui nous unissent depuis 1967 pour l’une et 1968 pour l’autre. En effet, le maire de Hameln est venu… Lire l’article