Menu

Retraites : le projet de loi du gouvernement est une nouvelle levée d’impôts.

Retraites BerriosPar Sylvain Berrios – Avec mes collègues parlementaires du groupe UMP, j’ai voté contre le projet de loi garantissant l’avenir et la justice du système des retraites, qui a recueilli seulement 270 voix favorables, c’est à dire 19 voix de moins que la majorité absolue.

Le Gouvernement a choisi, une nouvelle fois, de matraquer fiscalement les français puisqu’il propose un texte de loi consacrant de nouvelles augmentations d’impôts, notamment une hausse des cotisations sociales pour les actifs et les employeurs et ce, sans aucune convergence entre les différents régimes de retraite.

Le choix du Gouvernement d’augmenter les cotisations sociales de 0,3 points pour les actifs et de 0,3 points pour les employeurs, aura des répercussions néfastes sur le coût du travail en France et donc sur l’emploi et la croissance, alors même que l’amélioration de la compétitivité de notre économie est une nécessité.

De plus, les impôts des retraités vont être fortement augmentés par le biais du financement de la taxe de « contribution additionnelle de solidarité sur les pensions » et de la fiscalisation des bonus pour trois enfants prévue dans le projet de loi de finance pour 2014. C’est la première fois qu’un gouvernement de la Vème République s’attaque aussi injustement aux retraités.

Il est également irresponsable de la part du Gouvernement de présenter une réforme qui ne prépare pas l’avenir. Les français sont de plus en plus inquiets quant à la sauvegarde future de notre système de retraites.

Avec les députés de l’UMP, je propose ainsi de renforcer l’équité entre le secteur public et privé, en poursuivant le processus de convergence des régimes spéciaux tant en matière d’âge que de taux de cotisations et en harmonisant les règles de constitution et de liquidation du privé et du public.

C’est uniquement à ce prix que nous pourrons gagner l’adhésion des français à une grande réforme des retraites.

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article