Menu

Pour préserver le Saint-Maur que nous aimons, il faut rétablir avec fermeté l’équilibre des finances.

Hôtel de ville de Saint-Maur-des-Fossés250 millions d’euros de dette, un autofinancement quasi nul, des recettes fiscales qui ne couvrent pas les dépenses de personnel, un OPHLM en quasi faillite, un déficit cumulé (2001/2008) pour les parkings de 9,4 millions d’euros, un risque de mise sous tutelle du préfet, voilà la situation financière que nous avons trouvée il y a 11 mois.

L’une des conséquences directes de cette situation financière catastrophique et ce risque de mise sous tutelle, c’est la perte de la maîtrise de la ville en matière d’urbanisme. Car, comment résister aux pressions extérieures de densification massive si nous sommes dépendants du bon vouloir de l’État, de la Région ou du Département pour équilibrer nos comptes ?
C’est dans ce contexte difficile, qui demandera des décisions courageuses et parfois impopulaires, que nous préparons ce premier budget de mandature, avec comme objectif de rétablir l’équilibre financier et les marges de manœuvre nécessaires pour garder notre indépendance et préserver le Saint-Maur que nous aimons.

Pour préserver le Saint-Maur que nous aimons, il faut rétablir avec fermeté l’équilibre des finances.

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article