Menu

Politique du logement : l’échec du gouvernement

BerrioshemPar Sylvain Berrios – Ce mercredi 28 janvier 2015, j’ai interrogé le gouvernement sur sa politique du logement (Voir mon intervention). 40 milliards d’euros auront été dépensés en 2014 dans la politique du logement et pourtant la France n’a jamais aussi peu construit depuis 1997 (lire l’article du Figaro sur le sujet). De la loi SRU à la loi ALUR, la volonté de nationaliser l’initiative et la construction de logements ont échoué.

C’est un échec pour plusieurs raisons :

– C’est une erreur de focaliser toutes les énergies vers le seul et contestable objectif d’offrir un logement social pour tous. L’objectif doit être d’accompagner les français dans un parcours résidentiel favorisant in fine l’accession à la propriété.

– C’est une erreur de considérer que les acteurs privés sont moins performants que les acteurs publics pour produire du logement et le financer. L’objectif doit être celui d’accompagner tous les acteurs du logement et non pas uniquement les acteurs du logement social.

 – C’est une erreur de considérer que l’Etat  puisse se substituer aux maires. Seuls les maires ont la connaissance de leurs territoires, la légitimité du suffrage universel et par conséquent le pouvoir de conviction nécessaire à l’aménagement de leurs communes. Ils sont les seuls  garants de leur cadre de vie et des équilibres socio-démographiques devant les électeurs.

Les politiques successives ont échoué et créé des situations explosives dans certains quartiers. Et les annonces du Premier Ministre de « peuplement forcé par l’Etat » s’avèreront catastrophiques pour nos territoires. J’ai donc demandé au Premier ministre  d’abandonner la stratégie idéologique du « tout logement social » et de faire enfin confiance aux Maires et à ceux qui, au plus près des territoires, sont capables d’agir efficacement.

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article