Menu

Métropole du Grand Paris : la confiscation des compétences de maires en matière est une provocation du Gouvernement, un hold-up institutionnel

métropole - BerriosPar Sylvain Berrios – Le gouvernement présente un projet de loi visant à moderniser l’action publique territoriale et à affirmer le rôle des métropoles poursuivant un objectif obsessionnel : celui de déposséder les maires de leurs compétences  en matière d’urbanisme, d’aménagement du territoire et d’imposer toujours plus de logement social.

Pour atteindre cet objectif, le Gouvernement use de tous les stratagèmes en cachant au commissaire de la commission des lois le projet de Métropole de Grand Paris afin d’éviter toute discussion ; en ignorant l’obligation de produire une étude d’impact budgétaire afin de taire le cout réel de cette réforme et les augmentations d’impôts qui en découlent ; en présentant un texte qui confisque toutes les compétences des maires en matière d’urbanisme. Ce texte donnera naissance à un monstre technocratique, sorte de démocratie administrative qui se substituera à la démocratie locale représentative.

Nous avons connu dans les années 60 des politiques publiques utilisant ces mêmes moyens pour ces mêmes urgences et nous connaissons le résultat de ces banlieues torturées par un urbanisme inhumain, source de tous les maux de notre société urbaine. Il aura fallu plus de 30 ans de décentralisation et le courage des maires pour corriger partiellement ces erreurs et redonner de l’espoir.

L’échelon communal a prouvé son efficacité, source d’équilibre et de cohérence des territoires et des politiques publiques, relai de proximité indispensable, reflet des choix et des aspirations légitimes des habitants, capable de créer des coopérations intercommunales intelligentes. Confisquer les compétences des maires en matière d’urbanisme au profit du monstre technocratique que représente la Métropole de Paris relève de la provocation et d’une méconnaissance de l’action publique territoriale (voir mon intervention).

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article