Menu

Les travaux de rénovation des résidences du Pont-de-Créteil sont lancés.

Résidences du Pont de CreteilA l’abandon pendant 30 ans, la rénovation des résidences du Pont-de-Créteil ont fait l’objet d’un enjeu important lors de la campagne électorale municipale en 2008.
En effet, suite à un rapport de la Miilos (organisme de contrôle des OPH), la vérité sur les comptes catastrophiques de l’OPHLM de Saint-Maur-des-Fossés était révélée. La situation financière était tellement dégradée que l’OPHLM ne pouvait faire face aux investissements nécessaires pour l’entretien courant des logements et des immeubles, notamment ceux du Pont-de-Créteil.
Face à la dégradation manifeste du bâti, au mécontentement légitime des locataires et devant l’impasse budgétaire de l’OPHLM, l’ancienne municipalité avait décidé de faire payer intégralement par la ville de Saint-Maur les futurs travaux. Montant de la facture 25 millions d’euros ! Toutefois comme la dette de la ville était déjà colossale (250 millions d’euros) et que le budget 2007 était déjà voté, une délibération a été prise quelques semaines avant les élections de 2008, pour engager les travaux et inscrire les dépenses et les emprunts sur un budget futur, sans autre précision… Objectif de l’opération : rassurer les locataires et contourner l’impasse financière en renvoyant au lendemain des élections les décisions douloureuses y compris l’abandon pur et simple des travaux.
Sitôt élu, et conformément aux engagements pris pendant la campagne municipale, Henri Plagnol a repris l’ensemble du dossier, changé de bailleur social en cédant pour 13 millions d’euros à I3F l’ensemble des résidences du Pont-de-Créteil à la condition d’une reprise effective et totale de la rénovation des bâtiments et des logements au plus tard pour 2011.
C’est aujourd’hui concrètement démarré avec un programme de rénovation portant tant sur le bâti que sur le chauffage, les portes, les sols et plafonds, les sanitaires, les ascenseurs, etc.
Il s’agit du plus gros investissement réalisé sur le parc social de la ville de Saint-Maur depuis plus de 30 ans.
A noter : l’opposition PS/PC/Villages dans la Ville /Saint-Maur Demain s’est opposée à cette décision.

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article