Menu

Le gouvernement décide de mépriser les ostéopathes

berriososthéopathePar Sylvain Berrios – L’article 25 du projet de loi de modernisation de notre système de santé omet d’y intégrer les ostéopathes. Ces derniers se trouvent ainsi dans une situation d’insécurité juridique liée à une impossibilité de communiquer avec les différentes professions de santé et entraînant, de facto, une absence totale de collaboration. Et pourtant, cette pratique thérapeutique est fort plébiscitée et appréciée par les Français pour ses bienfaits de qualité. Elle représente également une alternative notable et fiable à la consommation de médicaments. Près d’un Français sur deux a consulté un ostéopathe au cours de l’année 2014.

Actuellement, sous peine de sanction pénale, la législation en vigueur ne permet pas qu’un ostéopathe transmette directement les informations de son patient aux établissements et aux professionnels du monde de la santé. Inversement, ces derniers ne peuvent pas communiquer une quelconque information concernant un de leurs patients à un ostéopathe. Ainsi, j’ai déposé trois amendements (voir les amendements) demandant l’établissement légale d’une libre communication entre les deux parties ci-présentées afin d’assurer la qualité de la prise en charge des patients.

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article