Menu

La ville de Saint-Maur souhaite que la vente du muguet le 1er mai bénéficie d’abord aux commerçants, aux bénévoles associatifs et aux particuliers et non aux semi-professionnels

muguetLe maire de Saint-Maur a signé un arrêté visant à autoriser la vente de muguet le 1er mai à l’exception des semi-professionnels. Il s’agit de protéger les commerçants d’une concurrence déloyale et de permettre aux bénévoles des associations de bénéficier de ce jour festif. Les semi-professionnels qui s’approvisionnent à Rungis viennent d’une part concurrencer déloyalement les commerçants, mais d’autre part occuper massivement la voie publique empêchant les bénévoles associatifs de vendre le muguet.

Le 1er mai doit rester un moment amical et d’échange, dans le respect de l’activité de chacun et non pas une foire d’empoigne purement commerciale.

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article