Menu

La majorité PC/PS/Europe Ecologie décide d’exclure les villes de droite de son programme de création de 1000 places en crèches!

crechedu8maiCGFidèle à son nouveau crédo de « critérisation », la majorité PC/PS/Europe Ecologie du Conseil général du Val-de-Marne a décidé d’exclure de son dispositif d’accueil de la petite enfance, les villes n’ayant pas atteint 30% de logements sociaux et contributrices à la Dotation de Solidarité Urbaine (DSU). Particulièrement visées les municipalités dites de droite dont la ville de Saint-Maur. Pourtant la ville de Saint-Maur paie la DSU pour un montant de 1 513 000 euros, est soumis à l’amende « Gayssot » pour un montant de 3 millions d’euros, les Saint-Mauriens paient par ailleurs pour plus de 31 millions d’euros d’impôts départementaux et contribuent aux droits de mutation pour un montant de près de 4 millions d’euros. C’est pourquoi avec l’ensemble des Conseillers généraux du groupe UMP/Majorité présidentielle du Val-de-Marne nous avons décidé d’introduire un recours pour excès de pouvoir auprès du tribunal administratif de Melun.

En effet, il est stupéfiant d’exclure d’un dispositif départemental d’accueil de la petite enfance des habitants parce qu’ils ont choisi de vivre dans des villes dont les maires ne partagent pas le parti pris idéologique de la majorité départementale PC/PS/Europe Ecologie!

Depuis les élections régionales et la victoire de ce « front de gauche », sont exclus des dispositifs publics de la Région et du Conseil général ceux qui refusent de bétonner leur ville, ceux qui refusent le diktat de la pensée unique, ceux qui refusent de sacrifier l’environnement et la qualité du cadre de vie de leur ville.

La gauche donneuse de leçon est de retour, qui impose ses vues les plus sectaires comme le fit par le passé une certaine…Martine Aubry.

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article