Menu

Emprunts toxiques: le maire de Saint-Maur prêt à porter plainte contre les banques

plaintecontrebanqueDe 2001 à 2008, une véritable fuite en avant financière a semblé saisir l’ancienne municipalité de Saint-Maur, avec une dette multipliée par deux pour atteindre la somme pharaonique de 248 millions d’euros. Mais plus grave encore, comme l’ont relevé les magistrats financiers de la Chambre régionale des comptes, cette fuite en avant s’est accompagnée de la souscription d’emprunts toxiques pour plus de 100 millions d’euros!

Jusqu’à présent, le groupe d’opposition municipale des « Villages dans la ville » Thonus/Clodong/Constant – qui étaient lors des faits maires-adjoints- avait toujours indiqué qu’il s’agissait uniquement de permettre de maintenir un taux d’investissement dynamique sans relever les impôts. Or il s’avère que plus de 50 millions d’emprunts toxiques ont été contractés moins de 2 mois avant l’élection municipale de 2008 dans le but de refinancer la dette abyssale et de « tenir pendant la campagne électorale ».

Cette fuite en avant ainsi que la complexité des emprunts souscrits laisse perplexe sur la nature des conseils prodigués par les établissements financiers. A titre d’exemple voici la formule qui conditionne le taux d’un emprunt de plus de 15 millions souscrit le 4 février 2008: une 1ère phase d’amortissement de 3 ans à 3,45% et une 2ème phase de 22 ans si le cours de change USD/YEN est >ou= à 126.00:taux fixe de 4,05%-20%x(1-(126/USD/YEN))??!

Dans ces conditions, sans exonérer les élus de leur responsabilité politique, le Conseil municipal de Saint-Maur a décidé d’autoriser le maire à agir en justice contre certains établissements prêteurs tels que la Caisse d’Epargne, le Crédit Agricole, Depfa, Dexia et Société Générale.

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article