Menu

Elections sénatoriales en Val-de-Marne : unie, la majorité présidentielle peut remporter 3 sièges de sénateurs

senatorialesvaldemarneLe président du Sénat Gérard Larcher l’a rappelé avec fermeté lors du lancement de la campagne sénatoriale en Val-de-Marne à Saint-Maur : attention à la diversité qui ne cacherait que de la désunion. Cette déclaration était clairement destinée aux listes des centres (Parti radical, Modem, Nouveau centre, Alliance Centriste, etc). Les chances de d’élection d’un sénateur centriste est déjà très faible, mais en menant chacun de leur côté une liste, les responsables centristes organisent de fait la perte du 3ème siège de sénateur aujourd’hui détenu par la majorité présidentielle en obligeant « leurs grands électeurs putatifs » à se diviser. Voter pour une des listes centristes s’avère donc inutile. Dès lors, la seule stratégie possible est de s’unir autour de la liste susceptible de rassembler le plus largement. Face à une gauche départementale divisée qui propose de faire élire une parachutée parisienne et 2 communistes, la liste de la majorité présidentielle peut remporter 3 sièges. Cet impératif d’union est d’autant plus important que le soir du 25 septembre, la majorité sénatoriale ne tiendra qu’à quelques sièges près. Un basculement à gauche, à quelques mois de l’élection présidentielle, rendrait extrèmement difficile le travail législatif alors même que la situation internationale commande de la réactivité dans la prise de décision. C’est pourquoi le 25 septembre je voterai utile, je voterai pour la liste « Union pour le Val-de-Marne » conduite par Christian Cambon.

par Sylvain Berrios – Saint-Maur

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article