Menu

Élections départementales : les 22 et 29 mars, faisons basculer le département du Val-de-Marne !

berrios-Elections-departementales-2015Par Sylvain Berrios – Les 22 et 29 mars prochains, nous serons appelés à élire les conseillers départementaux (ex « conseillers généraux ») suivant des modalités particulières.

Depuis la réforme territoriale, les cantons de la première circonscription ont été redécoupés :
– Saint-Maur est divisée en deux cantons : « Saint-Maur-des-Fossés 1 » qui recouvre l’ensemble de la commune moins une partie située au sud de la ville sur La Pie, Adamville, les Muriers et La Varenne et de « Saint-Maur-des-Fossés 2 » qui regroupe la partie non incluse dans le canton 1, Bonneuil, Ormesson et Sucy.
– Champigny est divisée en deux cantons : « Champigny 1 » qui recouvre Champigny Ouest et Champigny Centre et de « Champigny 2 » qui regroupe Champigny Est et la commune de Chennevieres-sur-Marne

– Créteil est divisée en deux cantons : « Créteil Ouest » et de « Créteil Est ».

Sur chacun de ces cantons, nous serons appelés à voter pour un binôme composé d’un homme et d’une femme et de leurs suppléants respectifs.

Ce redécoupage électoral est un choix d’opportunité de la gauche pour tenter de se maintenir après la débâcle des élections municipales : nous devons appeler les électeurs à se mobiliser pour ces élections dont les enjeux sont essentiels pour notre commune et pour le département.

Avec ces élections départementales, nous avons une chance unique, historique, de faire basculer l’un des derniers départements communistes de France puisque les chances de remporter l’élection sont sérieuses dans le Val-de-Marne. C’est aussi pour nous le début de la reconquête des Français dans la perspective de 2017.

Par ailleurs, nous avons besoin de faire élire au département des élus soucieux de défendre les intérêts de Saint-Maur face à la tentaculaire Métropole du Grand Paris : à l’heure où se dessinent les contours des futurs conseils de territoires, nous devrons peser de toutes nos forces pour défendre l’identité de nos territoires.

Les candidats investis par l’UMP et l’UDI sont :
– Canton « Saint-Maur 1 » : Laurence Coulon (Maire-adjoint de Saint-Maur) et Jean-François Le Helloco (Maire-adjoint de Saint-Maur) en qualité de titulaires ; Hélène Leraitre (Maire-Adjoint de Saint-Maur) et Marc Cohen (Conseiller Municipal de Saint-Maur) en qualité de suppléants. (https://www.facebook.com/unionpoursaintmaur?fref=nf)

– Canton « Saint-Maur 2 » : Marie-Christine Ségui (Maire d’Ormesson) et Jean-Daniel Amsler (Conseiller général de Sucy-en-Brie, premier adjoint au Maire de Sucy-en-Brie) en qualité de titulaires ; Gaëlle Delavaquerie (adhérente et militante UMP) et Jean-Philippe Combe (Conseiller municipal de Saint-Maur) en qualité de suppléants. (https://www.facebook.com/pages/Unis-pour-défendre-nos-villes/909983622369582?fref=nf)

– Canton « Champigny 1 » : Laurent Jeanne (Conseiller municipal de Champigny, Président du groupe d’opposition municipale Champigny Alternance) et Aurore Thiroux (Conseillère municipale de Champigny) en qualité de titulaires ; Alain Chevalier (Conseiller municipal de Champigny) et Céline Theophile (Adhérente et militante UMP, Jeune Pop) en qualité de suppléants. (https://www.facebook.com/laurent.jeanne.58?fref=ts)

– Canton « Créteil Est » : Thierry Hebbrecht (Conseiller municipal de Créteil, Président du groupe d’opposition municipale UMP – Agir pour Créteil) et Ange Cadot (Conseillère municipale de Créteil) en qualité de titulaires ; Bruno Kerisit (Conseiller municipal de Créteil) et Dominique Lacroze (Conseillère municipale de Créteil) en qualité de suppléants (https://www.facebook.com/agirpourle94)

A l’heure où notre pays doit faire face à une crise économique, morale et sociale sans précédent, je vous invite plus que jamais à nous rassembler derrière les candidats investis par l’UMP et l’UDI pour enfin faire basculer le département!

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article