Menu

Sylvain Berrios en tête au premier tour

SylvainberriosaupremiertourPar Sylvain Berrios – Malgré une campagne difficile et déloyale orchestrée contre moi, vous m’avez fait l’honneur et la confiance de me placer en tête au premier tour des élections municipales : avec près de 25% des voix dès le premier tour, vous avez choisi de m’accorder votre soutien. Je remercie les Saint-Mauriennes et les Saint-Mauriens qui m’ont accordé leur suffrage : je saurai me montrer digne de leur confiance.

Mais je vous engage à rester fortement mobilisés : par un jeu d’alliances, le Maire sortant, lourdement sanctionné au premier tour, tente de jouer son va-tout au second tour et de faire oublier ses responsabilités. Responsable de la situation financière catastrophique dans laquelle se trouve aujourd’hui notre Ville, c’est aussi l’homme des revirements politiques mal compris et des décisions arbitraires prises contre le personnel municipal. C’est l’homme qui n’a jamais associé les listes minoritaires d’opposition au Conseil municipal pour travailler ensemble sur les dossiers importants pour notre Ville. C’est enfin le candidat à nouveau inéligible, qui a mobilisé d’importants moyens municipaux pour faire campagne. Ces coups de canif portés à la morale publique au nom d’intérêts personnels, nos concitoyens ne les supportent plus. C’est pourquoi j’invite les abstentionnistes à s’exprimer largement dimanche prochain : l’avenir de Saint Maur mérite l’engagement de tous.

L’heure est désormais au rassemblement : il nous faut consolider notre urbanisme à taille humaine, et faire les bons choix pour Saint Maur. Je suis un homme d’engagement et de conviction. Engagé dans un parti dont je partage l’attachement à la valeur travail, à la famille et à la maîtrise budgétaire, j’ai été rejoint par des personnes de toutes sensibilités, soucieuses que Saint Maur conserve sa propre voix. Je n’ai pas hésité à voter en conscience, contre les consignes des partis, lorsque j’estimais que l’honneur et l’avenir de Saint Maur étaient en jeu. Je serai le Maire de tous les Saint-Mauriens : attentif aux droits de l’opposition, parce qu’il n’existe pas de démocratie vivante sans une opposition vivante, je saurai m’opposer à ce que Saint-Maur perde son identité et devienne une commune sans âme, simple annexe de la capitale. Ce qui nous unit c’est que nous avons tous fait le choix de Saint Maur : cette Ville, nous avons choisi d’y vivre, de l’embellir, de l’aimer, de la préserver, de la servir.

Ensemble, nous devons unir nos forces pour faire oublier les errements passés d’une gestion municipale hasardeuse, les turpitudes d’un maire mal entouré, les couvertures humiliantes de magazines qui font honte à Saint-Maur. Il nous faut relever les défis de demain, auxquels la Ville n’a pas été suffisamment préparée, si nous ne voulons pas que les décisions soient prises par d’autres.

Je me suis engagé à défendre Saint-Maur : ce mandat de Maire a du sens et du prix à mes yeux. Mais je suis conscient que je devrai déployer d’immenses efforts :

– Les Saint-Mauriens ont été profondément déçus et sont, parfois, désabusés. Avec mon équipe, je m’efforcerai de leur montrer que la politique peut s’accompagner du sens du devoir, de l’effort, et de l’exemplarité.

– Les Saint-Mauriens n’ont pas compris le positionnement politique de leur Maire : je serai transparent dans mes votes, dans mes choix et dans mes décisions pour que vous puissiez me juger sur mes actes.

– Je suis Saint-Maurien, j’habite cette ville où j’ai grandi et élevé mes enfants : je serai présent, disponible et à l’écoute, pas seulement en période électorale. Je suis conscient que ces pratiques ont profondément choqué ceux qui avaient cru au changement en 2008, et je condamne ces pratiques : on ne peut pas être Maire un jour sur deux.

Mais je devrai aussi déployer d’immenses efforts pour rassurer un personnel municipal accablé depuis six ans, des Saint-Mauriens qui attendent que leur Ville propose davantage de services, soit plus attractive pour les entreprises, plus fonctionnelle en termes de transports. Enfin, et ce sera sans doute le plus difficile, je devrai déployer d’immenses efforts pour redresser la barre d’un budget très contraint : l’assainissement des finances est le chantier prioritaire sur lequel je serai jugé.

Ces efforts, je m’y suis préparé, et j’y ai préparé mon équipe. «Les moments de crise produisent un redoublement de vie chez les hommes», écrit Chateaubriand. Je suis convaincu qu’au coeur de la crise que nous traversons, au niveau local comme au niveau national, nous pouvons «redoubler» de vie, nous montrer créatifs, retrousser nos manches, et emprunter, ensemble, la bonne voie : un nouveau cap s’ouvre pour Saint-Maur, un cap exigeant et engageant. Vous m’avez fait confiance, dès le premier tour, pour fixer ce cap, j’ai besoin de vous pour le poursuivre.

Share

Articles similaires

Hommage à Yves Dayan

Par Sylvain BERRIOS – Maire-adjoint aux anciens combattants, à l’animation et à la vie musicale de 2008 à 2014, Yves DAYAN nous a quittés le 15 septembre dernier. Ce samedi 2 décembre, un hommage lui était rendu dans la salle… Lire l’article

Installation du Conseil Consultatif des Jeunes

Par Sylvain BERRIOS – Lors du Conseil municipal du 29 juin dernier, la Ville de Saint-Maur a décidé de créer le Conseil Consultatif des Jeunes (CCJ). Il est important de donner une place privilégiée à la Jeunesse. C’est déjà le… Lire l’article

Les élus du CME au travail !

Par Sylvain BERRIOS – Après la remise de leurs écharpes de conseillers le 17 octobre dernier, nos jeunes élus du Conseil Municipal des Enfants sont entrés dans le vif du sujet ce samedi 25 novembre 2017. Après une visite de… Lire l’article