Menu

Sylvain Berrios demande au Premier ministre de respecter le principe constitutionnel de libre administration des communes

BerriosQAGPar Sylvain Berrios – Lors de la séance des Questions au Gouvernement du mercredi 19 février 2014, j’ai interpellé le Premier Ministre pour lui demander de respecter le principe constitutionnel d’autonomie et de libre administration des communes et de renoncer à l’augmentation autoritaire des impôts locaux (taxe foncière et taxe d’habitation).

En effet, les communes n’ont pas vocation à être le percepteur d’un État incapable de se réformer, ni le porte-monnaie d’un Gouvernement dépensier incapable de maîtriser son budget (voir mon intervention).

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article