Menu

Conseil général du Val-de-Marne : le groupe UMP refuse de voter une baisse de plus de 35% des aides à la construction de logement social réalisée sur le dos des communes de droite.

logoumpC’est à l’occasion de la commission permanente du 22 août, profitant de la torpeur de la fin des vacances estivales, que le groupe PS/PC a fait adopter en catimini son programme 2011 d’aides au logement social dans le cadre de sa politique de l’habitat. Il faut rappeler que la majorité de gauche (PC + PS + Verts) a adopté le principe de « critérisation » qui exclut du dispositif départemental les communes de droite soumises à la fameuse amende Gayssot. Cette mesure inique sanctionne des dizaines de milliers d’habitants des villes (toutes de droite !..), élégamment appelées par l’exécutif départemental « communes SRU », qui devront compenser par leurs impôts les aides non versées par le Conseil général du Val-de-Marne! Ce principe de critérisation a permis sur le dos des communes de droite de faire des économies substantielles. C’est ainsi que le président du Conseil général a fait adopter par sa majorité une baisse des aides de plus de 35% ! Furieux et gêner de devoir se justifier, Christian Favier a perdu son sang froid, interrompant les orateurs. Dans ces conditions, avec le groupe UMP nous avons refusé de prendre part à ce vote.

Par Sylvain Berrios – Saint-Maur

Share

Articles similaires

Elections législatives : faut-il sacrifier Saint-Maur aux impératifs nationaux?

Dimanche, nous aurons à choisir notre député. Conformément à mes engagements pris en 2014, j’ai choisi de ne pas être candidat aux législatives, et de me consacrer à Saint-Maur. Au cours de ces dernières semaines, beaucoup d’entre vous sont venus me… Lire l’article

Saint-Maur, le choix d’une vie

Par Sylvain BERRIOS – Les 11 et 18 juin prochains auront lieu les élections législatives. Elu député en 2012, je suis Maire de Saint-Maur depuis 2014. J’ai été l’un des rares parlementaires de droite à voter la loi sur l’interdiction… Lire l’article

Présidentielle 2017 : Un choix de conscience pour une France fracturée.

Par Sylvain BERRIOS – Les Français se sont exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle et ils ont tranché : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour. J’ai soutenu François Fillon, le candidat de ma… Lire l’article